30 novembre 2005

Sales quartiers ! (magister dixit)

zoront rien
Pas les couilles ni le marteau
Pas la ferme ni la table
Pas le beef ni le matou
Ni les perles ni la goutte
Seuls le peu des postilles, des crachats et des hontes.
zoront rien

(magister dixit)

Saddam

Comme qui rêve aux grands singes, les futurs disparus, plus de poils et plus de jungle, nos enfants ne verront pas, mais entendront, la légende et l’effraie, comme le tigre et les indiens, la chasse pour la dent et la carnasse et le gigot. Comme qui rêve à la communion des bêtes, à l’homme qui croit que la bête, comme-qui-dit, ne sera pas bête mais a l’éclat, le pétillement, le relief hors des muscles qui frétillent dans la tête et les yeux, qui jouent le charme, plusse que mammifère, encore plus terre et pas loin d’homme.
Comme qui rêve à l’histoire et sa mémoire, au souvenir des massacres et des esclaves, de la cohue des déportations et des trains et de la fureur noire et rouge des jeunes garçons.
Comme qui rêve que le rêve est encore plus dur, défie la vérité, tord le réel et finit par casser les structures.

Cinq

La faconde fasciste fascine, fourmille et féconde.

Elue haut le doigt !

"Miss au doigt, notre miss, we miss you ma miss
Miss au doigt notre France
Miss fuck you France du patriarcat,
Miss fuck on te tient notre Miss,
Marianne !
Tu nous représentes on est représenté représente nous, bien haut, bien haut le doigt
Vive la miss au doigt, viva la république !"
Victor Hugo ?

Mouillons versus Constres


MOUILLONS versus CONSTRES

WWWWWCBA world championship and cie (et plus si affinités)

(echo à "Monstres et couillons" de Nathalie Quintane

round 1 (comptine)

l’a n’été une fois un zogre

qu’a –oh l’goulucroqué

la pomme et tout le pommier et tout l’verger

z’heureuzement la vergère

avait une tronçonneuse

et le tronçonna

na na na

(le commentateur : « il semblerait que le mouillon vienne d’avaler son protège-dent .Sa vieille

mère au premier rang sort sa bible et semble lancer des sorts )

round 2 (distique boiteux)

le Mouillon mouillonnant

le constre sortit ses palmes

(et son tuba)

(le commentateur : le Constre vient de boire une sacrée tasse ! il halète il ahane ! il lui faudra

retrouver un second souffle )

round 3 (en direct live)

oh que c’est beau oh le dri

bble le petit pont l’uppr

cut il va dou

bler il doub

ble mal

grè son handi

cap et vire la bouée de sauve

tage

(oh le beau maitre nageur

en string

là à gauche de l’écran

regardez mieux)

(le commentateur : OooooH ! le constre et le Mouillon semblent dotés soudainement d’une

érection majusculaire)

round 4 (engagé) (on est tous contre G-sadam-W)

un indien mort

est mort

un indien mort

va demain dès l’aube

un indien mort

dans les faubourgs de carthage

un indien mort

et sa maman est morte aujourd’hui

un indien mort

et YOUYOU RINTINTIN !

(le commentateur : Le Constre se frotte les globes oculaires d’un air très las)

round 5 (hyperlyrique)( mais enroué) (fume trop)

JE !

(avec ou sans t ;i ;p ;p flottante)

(ttc totalement ttc°)

(tva déductible)

(tvi ductible)

(tvo indicible)

(tvu actuellement non disponible)

tilt tilt tilt tilt tilt tilt

(le commentateur : le Mouillon trés trés pigne dans son coin : il sort un grand mouchoir à

carreaux parfumé à la lavande sans OGM)

ACCUEIL

29 novembre 2005

Faites faute historique

Franc cadrage

Robes


"On ne peut plus porter la robe par plaisir
les volutes volants, coloris à gogo, denses ; les statues de l'homme nu au mur, on ne doit plus venir ici pour ça, on craint la colère, on craint pour ses fesses. Pas de ça ici, hors des murs, les derniers des derniers, la Young Men's Christian Association, c'est bon pour le motard, l'indien, l'ouvrier, le cowboy, le soldat, pas de ça chez nous, nous ne vous portons pas dans notre choeur, vous n'êtes pas dignes d'être reçus. Hors d'ici, on ne vous aime pas." a dit le pop pope aux poppers addicts. Pourtant, ils n'utilisaient pas tous de capotes sur leurs papomobiles...



(addenda : info)

le rôle 'positive attitude' de la 'jolie' colo


La positive attitude sur la gégène, les zoos humains, sur les "nos ancêtres les gaulois", sur notre honte, la postive attitude du rôle positive attitude de la jolie colonisation de vacances merci maman merci papa, tous les jours, ça recommencera ?

On s'étonnera du feu & on enseignera par decret le rôle positive attitude de la colo à la yabonbanania ?

votre colo coule nous tache.

On doit des excuses.

Mes ancêtres les gaulois ne vous enseigneront pas le rôle positif de la colonisation.

(addenda : Voir Caché d'Haneke + info )

Ce n'est pas l'action

Son entourage assure que rien n'a changé. "Il est le même", "il est en pleine forme", "il piaffe".
Ce n'est plus une bataille qui s'engage, mais une cruelle guerre de succession.
Pourquoi un mandat ? Cette idée de vouloir limiter les choses est agaçante.
"CE N'EST PAS L'ACTION"
Son entourage assure que rien n'a changé. On est bien d'accord avec eux pour une fois.
L'anniversaire, c'est un bilan et un espoir, ce n'est pas l'action.
Si on referme le couvercle, on va avoir de nouveau des difficultés.
Je ne suis pas un homme d'anniversaires. Jacques Chirac, l'homme qui n'aime pas les anniversaires, a 73 ans.
Hier, c'était la Saint-Jacques. C'est tous les jours sa fête alors ?...

28 novembre 2005

M. de V*** défend l'apprentissage à 4 ans



PARIS de France (APo) - L'apprentissage à 4 ans instauré par le gouvernement pour répondre à la prise des banlieues ne vise "en aucun cas" à "sortir prématurément enfants de l'école de force", assure Dominique de V*** dans un entretien publié mardi en 2 minutes.

Le Premier, qui doit débaler son dispositif jeudi lors de sa conférence de presse menstruelle, précise que l'apprentissage à 4 ans "ira de pair avec l'acquisition des collages".

"Le contrat de travail ne pourra commencer qu'à 5 ans, l'âge légal", explique le chef.

Le gouvernement va par ailleurs "retourner à l'école". Les élèves acquierront, déguisés en loutres durant l'apprentissage, le socle commun de connaissances générales prévu par la loi Félon pour le Trivial pursuit.

Interrogé sur les mesures prises par le gouvernement pour répondre aux événements dans les banlieues, Dominique de Villepin estime qu'il "faut faire 4 ou 5 kilomètres pour s'y rendre".

Le Premier ministre promet une "cible pour les 130 collèges et la vingtaine de lycées les plus en difficulté dans ces ZEP dans la merde". AP (Agence Poétique)


GEORGE BEST &ST MORT !

GEORGE BEST &ST MORT !

Turkey/tokey : état de grâce

Georges W. Bush a enfin gracié un condamné à mort : Marshmallow, le dindon. Stanley 'Tokey' Williams, lui, passera à la casserole en janvier. Happy Thanksgiving !



Cuisson : 2h environ


Ingrédients (pour 10 personnes) :

- un condamné à mort
- marrons
- 350 g de mie de pain
- un verre de lait
- une boîte de truffes
- 2 oeufs
- sel, poivre, 4 épices
- 200 g d'échalotes
- vin blanc
- beurre


Préparation :

Faites tremper la mie de pain dans le lait.

Pétrissez et ajoutez-y le jus d'une boîte de truffes, les truffes ou les morceaux de truffes, les oeufs, du sel, du poivre et une pointe de 4 épices.

Laissez gonfler et mélangez-y les échalotes hachées et revenues dans du beurre.
Incorporez également le foie du
condamné à mort écrasé.

Farcissez le
condamné à mort avec cet appareil, bridez-le, enduisez-le de beurre.
Commencez la cuisson (2h) à feu doux et lorsque le beurre est fondu et commence à colorer ajoutez du vin blanc et un peu d'eau.

Arrosez fréquemment le condamné en cours de cuisson.

Epluchez les marrons et faites-les cuire aux trois quarts à l'eau bouillante salée.
Egouttez-les et ajoutez-les au condamné pour terminer la cuisson.

Servez le condamné entourée de marrons et versez la sauce en saucière.


mesure d'audience